Intégration de robots collaboratifs

Des robots collaboratifs en toute sécurité

La robotique collaborative révolutionne l’automatisation industrielle et la robotisation des usines. Agiles, simples à mettre en œuvre, ils se démocratiseront à grande vitesse … si la sécurité est correctement assurée.

Interactions possibles entre le robot et l’homme?

Il existe deux grandes familles de robots :

    • Les robots industriels : Dotés d’une grande précision et de vitesses importantes, ils sont aussi capables d’intégrer des fonctions de sécurité pour leur permettre de coopérer avec un opérateur.
    • Les robots collaboratifs : Dotés d’un couple et d’une vitesse limités, ils permettent de réaliser des tâches simples en collaboration avec un opérateur.
Ils se distinguent par le niveau d’interaction possible avec l’homme.

Niveau d’Interaction Etat du robot Catégorie de robot Type d’opération
0 Pas de contact possible Robot allumé Robot industriel de production Le robot et l’opérateur font chacun des actions différentes dans un espace de travail commun
1 Contact non désiré Robot éteint Robot industriel de production Le robot et l’opérateur font chacun des actions différentes dans un espace de travail commun
2 Contact possible avec robot statique Robot à l’arrêt Robot industriel coopératif Le robot et l’opérateur font chacun des actions différentes dans un espace de travail commun
3 Contact possible mais non souhaité Vitesse et couple limités Robot industriel coopératif Le robot et l’opérateur font chacun des actions différentes dans un espace de travail commun
4 Contact souhaité avec action simultanée homme-robot Vitesse et couple limités Robot collaboratif Le robot travaille avec l’opérateur « main dans la main »

Comment intégrer un robot collaboratif de façon sûre?

Toutes les conditions à l’intégration de robots industriels sont applicables aux robots collaboratifs. Néanmoins, l’interaction avec l’homme exige en complément une totale maîtrise des fonctions de sécurité. En fonction du niveau d’interaction robot-opérateur correspondant à l’activité, l’analyse des risques et la conformité aux normes, en particulier à la directive « Machines » 2006/42/CE et aux normes ISO 10218-1 et ISO 10218-2, conduit généralement à proposer plusieurs solutions. Le client et SEMO choisissent le meilleur compromis permettant d’optimiser la performance (notamment le temps de cycle et donc la productivité) tout en garantissant le niveau de sécurité nécessaire.

Pourquoi intégrer un robot collaboratif ?

Les robots collaboratifs permettent de combiner les activités de l’opérateur à celles du robot. La simplicité de programmation de certains d’entre eux ne nécessitent pas l’intervention d’experts et les rend très accessibles. Enfin, leur intégration en systèmes ouverts (sans nécessité de barrière physique) facilite leur mobilité.

Les robots coopératifs peuvent également répondre à de nombreux besoins d’interaction homme-robot tout en offrant la précision et la rapidité des robots industriels.

cobot robot collaboratif coopératif semo